+237 655 214 000   |   contact@itiss-group.com

Setup Menus in Admin Panel

2. REGLES D’ELABORATION DU SCHEMA PHYSIQUE

BDD Conception&Normalisation - Part4

On utilisera les règles ci-après (La traduction des associations en tables dépend des cardinalités maximales des relations).

  • Règle 1 : Les entités deviennent des tables de la base de données.

 

  • Règle 2 : association binaire avec cardinalités maximales : 1 et n

L’association n’est pas transformée en table.

L’identifiant de l’entité caractérisée par la cardinalité (1,1) devient clé étrangère dans la table caractérisée par la cardinalité (0, n) ou (1, n).

 

  • Règle 3 : association binaire avec cardinalités maximales : 1 et 1

La cardinalité 1,1 est une contrainte plus forte que la cardinalité 0,1. L’identifiant de l’entité caractérisée par la cardinalité 0,1 devient clé étrangère dans la table caractérisée par la cardinalité 1,1

 

  • Règle 4 : association binaire avec cardinalités maximales : n et n, non porteuses
    de données:

L’association est traduite en table avec pour clé primaire, la concaténation des identifiants des entités reliées par l’association. Cette table contient deux clés étrangères.

 

  • Règle 5 : association binaire avec cardinalités maximales : n et n, porteuse de
    données:

L’association est traduite en table avec pour clé primaire, la concaténation des identifiants des entités reliées. Cette table contient deux clés étrangères et les propriétés portées par l’association.

 

  • Règle 6 : une association ternaire et plus de cardinalités 0,n- 0,n – 0,n –

L’association est traduite par une table ayant pour clé primaire : la concaténation des clés étrangères provenant des entités participant à l’association.

SEE ALL Add a note
YOU
Add your Comment

Related Courses Widget

Course

top
© ITISS Edu. Tous droits réservés.
X