+237 655 214 000   |   contact@itiss-group.com

Setup Menus in Admin Panel

6. ELABORATION DU SCHEMA PHYSIQUE

BDD Conception&Normalisation - Part1

C’est le choix des bonnes structures physiques (groupement de tables, index,…) pour optimiser les performances. Ce travail nécessite la prise en compte des transactions. Tandis que le modèle logique dépend du type de SGBD, le modèle physique dépend du SGBD finalement choisi. Il sert à l’implémentation concrète de la base de données.

Si le modèle physique de données est conforme au modèle logique relationnel, on est sûr de ne pas avoir de soucis de redondance d’informations. Les traitements en seront simplifiés.

On utilisera les règles ci-après (La traduction des associations en tables dépend des cardinalités maximales des relations).

  • Règle 1 : Les entités deviennent des tables de la base de données.
  • Règle 2 : association binaire avec cardinalités maximales : 1 et n

L’association n’est pas transformée en table.

L’identifiant de l’entité caractérisée par la cardinalité (1,1) devient clé étrangère dans la table caractérisée par la cardinalité (0, n) ou (1, n).

  • Règle 3 : association binaire avec cardinalités maximales : 1 et 1

La cardinalité 1,1 est une contrainte plus forte que la cardinalité 0,1. L’identifiant de l’entité caractérisée par la cardinalité 0,1 devient clé étrangère dans la table caractérisée par la cardinalité 1,1

  • Règle 4 : association binaire avec cardinalités maximales : n et n, non porteuses
    de données:

L’association est traduite en table avec pour clé primaire, la concaténation des identifiants des entités reliées par l’association. Cette table contient deux clés étrangères.

  • Règle 5 : association binaire avec cardinalités maximales : n et n, porteuse de
    données:

L’association est traduite en table avec pour clé primaire, la concaténation des identifiants des entités reliées. Cette table contient deux clés étrangères et les propriétés portées par l’association.

  • Règle 6 : une association ternaire et plus de cardinalités 0,n- 0,n – 0,n –

L’association est traduite par une table ayant pour clé primaire : la concaténation des clés étrangères provenant des entités participant à l’association.

SEE ALL Add a note
YOU
Add your Comment

Related Courses Widget

Course

top
© ITISS Edu. Tous droits réservés.
X